Le béton coloré (T6)

Technologie

Auteurs de projet, architectes, maîtres d’ouvrage, tous le savent : la couleur du béton ne doit pas toujours se cantonner au gris. Jouer avec la couleur et la texture de la surface permet de valoriser un produit ou un ouvrage en béton, non seulement du point de vue de ses propriétés fonctionnelles, mais aussi de son aspect décoratif. Si colorer du béton frais par l'addition de pigments est une technique simple, le procédé soulève de très nombreuses questions sur la manière d’obtenir telle ou telle teinte ou couleur. En effet, d’autres paramètres influencent l'aspect final du béton. Parmi eux, citons le facteur eau-ciment du béton, les types de sable et de ciment utilisés, ainsi que le processus de malaxage. Une autre source de préoccupation concerne l’évolution de l’aspect de la surface du béton à travers le temps. Les salissures et le vieillissement jouent un rôle important à cet égard, mais la question la plus récurrente est sans nul doute la suivante : pourquoi les couleurs s'atténuent-elles parfois avec le temps ? Pour y répondre, nous reviendrons sur quelques notions de réflexion et de diffusion de la lumière et sur une analyse microscopique du béton. Cette publication se penche sur ces différents aspects du béton coloré dans la masse et explicite brièvement les possibilités de mesure et d’évaluation colorimétriques.

Consulter la fiche: Le béton coloré (T6)

ACTUALITÉS

Invitation au webinaire FEBELCEM

Le 29 avril prochain, FEBELCEM, avec la collaboration de la FEBE, vous propose un webinaire sur les bétons décoratifs à Bruxelles.

En savoir plus

Un nouvel ABC du ciment

L’ « ABC du ciment et du béton » a été entièrement numérisé et équipé d’un moteur de recherche pour votre plus grande facilité de consultation.

En savoir plus

Une promenade en béton à Leuven

« Stad en Architectuur » (avec FEBELCEM), a développé une carte de promenade comprenant une sélection de projets où le béton joue un rôle clé.

En savoir plus